Sommières

 

Avec ses rues droites et son plan en damier, la verticale de sa tour carrée et l’horizontale de son pont romain, Sommières a une rigueur mathématique. Mais avec ses impasses et ses arceaux, ses escaliers et ses recoins, ses reflets d’eau et sa couronne de verdure, elle a aussi sa part d’humanité et de mystère. C’est ce mélange de clarté et de secret, de géométrie et de poésie, de dureté et de tendresse, que Mathigot cherche à rendre dans sa peinture. Il ne peint pas Sommières, mais l’idée qu’il s’en fait après l’avoir beaucoup regardée. Il représente ce que voit son oeil derrière les apparences : sa structure intime, l’harmonie de ses volumes, les territoires de l’ombre et ceux de la lumière. Ses lignes sont droites, ses couleurs franches. Sa main ne tremble pas. Rien dans ses toiles, à la composition savamment charpentée, n’est laissé au hasard. Il peint une ville hors du temps, figée dans une éternité rêveuse. Une ville métaphysique. 

                                                    Frédéric Gaussen 

 

ACTUALITÉ
Exposition Mathigot
Sommières peint par Mathigot
5 août - 28 septembre 2014
Chapelle de l'espace Lawrence Durrell
49, rue Taillade - Sommières
Hommage De Chirico.jpg
Hommage De Chirico.jpg

Hommage à De Chirico, Huile sur toile, 28 x 42 cm. 2014

La pierre dencan.jpg
La pierre dencan.jpg

La pierre d’encan, huile sur toile, 47 x 59 cm, 2014.

  • Facebook Classic

© Photo Dominique Lokkiba / lokkiba@gmail.com. Conception Transmission.